Call for Papers

Votre communication dans Refuts 2017

La conférence 2017

La conférence est dédiée à une réflexion sur la notion d’émergence sociale et sur les problèmes de définition des réseaux d’action qui y sont associés. Les principales références concrètes vont donc aux nombreuses aires traditionnelles d’intervention sociale aujourd’hui remodelées par l’intensification récente des mouvements migratoires et des difficultés des secondes générations.

Les contacts entre travailleurs sociaux, bénévoles des associations, représentants du système judiciaire constituent pour tous une composante importante du travail quotidien. Cette relation nécessite d’ajustements constants et est donc souvent institutionnellement mal définie, en particulier sous le signe de l’”émergence”.  Dans cette élaboration constante de l’interface, les uns et les autres non rarement se trouvent mal préparés pour, d’une part délimiter et affirmer leur aire de compétence, d’autre part confronter constructivement leurs interprétations des phénomènes et collaborer efficacement à la réalisation d’un projet commun.

Urgence et émergence caractérisent par ailleurs endémiquement le travail social, même là où des modalités diverses de prévision ou d’organisation laisseraient probablement une place majeure à la thésaurisation des expériences. Simultanément rhétoriques et pratiques d’institutionnalisation de l’émergence recomposent aujourd’hui fortement les configurations d’acteurs des interventions sociales.

Aux travaux sont invités à participer opérateurs des services sociaux, éducateurs, responsables d’associations, magistrats et responsables des services de police, chercheurs des diverses disciplines intéressées.

Sont prévues d’une part en matinée des séances plénières de conférences d’experts (28-30 juin), d’autre part en après-midi une série d’ateliers (28-29 juin) avec présentation de contributions pour lesquels est lancé cet appel à candidatures.

Les communications en laboratoire

Les contributions en atelier peuvent être dédiées:

  • aux tendances d’évolution des différentes expériences nationales ou régionales, en ce qui concerne les relations entre les acteurs caractéristiques de certaines aires d’intervention;
  • aux aspects juridiques, techniques et éthiques de la construction de la relation entre acteurs du monde du travail social, du bénévolat et de la sphère judiciaire – juges, avocats, membres des corps de police – constatables indépendamment du secteur d’intervention
  • aux nécessités, aux problèmes et aux instruments de formation pour l’acquisition des capacités professionnelles utiles à garantir dans ces contextes une intervention adéquate et une correcte définition des diverses figures professionnelles.

Aires d’intervention de référence

En référence par exemple aux secteurs d’intervention suivants:

  • Tutelle des mineurs, en particulier des mineurs migrants non accompagnés
  • Pathologies psychiatriques, en particulier dans les contextes multiculturels
  • Exclusion habitative
  • Pauvreté, en particulier pauvreté éducative
  • Situation carcérale et peines alternatives des étrangers
  • Violence et radicalisation des jeunes
  • Soutien à la population dans les catastrophes naturelles.

D’autres thèmes pourront toutefois résulter des propositions des candidats.

Date  d’échéance pour la formulation des candidatures à communication dans les ateliers

Envoi d’un abstract de 20 lignes au maximum dans l’une des langues de travail : anglais, espagnol, français, italien.

La sélection des propositions sera conclue le 15 avril 2017.

Le texte de la communication devra être envoyé au plus tard le 15 juin 2017.

VOTRE PROPOSITION DE COMMUNICATION
Prénom et Nom (*) Email (*)
Numéro de téléphone (*) Université ou organisation (*)
Texte de l'abstract